fbpx

Pensez-vous que la blessure de rejet est en train de vous détruire ? Lisez cet article pour être fixé et découvrir comment en guérir si besoin.

Sachez cependant que c’est l’une des blessures émotionnelles les plus profondes qui soient. Elle a des répercussions tant sur la vie privée que professionnelle.

Avec l’aide de mon équipe d’experts dont Lise Bourbeau, nous allons vous faire découvrir tous les moyens qui vous mèneront vers la guérison.

Avant cela, nous allons voir comment la blessure de rejet se manifeste. Vous allez également savoir comment vous en protéger si elle ne vous a pas encore atteint.

Qu’est-ce que la blessure de rejet ?

La blessure de rejet est une blessure émotionnelle provoquée par un manque d’amour pendant l’enfance. Elle peut également naître du manque d’attention des parents. La personne qui en souffre a l’impression d’être rejetée par son entourage.

Selon Lise Bourbeau, elle fait également partie des 5 blessures de l’âme qui vous empêchent de vous épanouir. Le fait est que la nature de cette blessure peut varier en fonction du type de rejet.

En effet, il en existe plusieurs comme : le rejet amoureux, amical, professionnel et autres.

Qu’est-ce que le rejet ?

Qu'est-ce que le rejet ?

Le rejet

Il peut s’interpréter comme un refus, une sorte d’abandon ou de mépris selon la situation. Il vous laisse une blessure émotionnelle profonde dont la guérison peut s’avérer difficile.

Cette dernière s’apparente le plus souvent à un sentiment de rejet. Vous avez l’impression d’être dénigré, méprisé ou repoussé par les autres.

La blessure a des conséquences sur la vie amoureuse, sociale ou professionnelle d’un adulte. Toutefois, l’enfant qui en souffre se cache derrière un masque pour se protéger de la souffrance.

En le faisant, il fuit la réalité et développe une faible estime de soi. Les personnes ayant des blessures de rejet ont très souvent une personnalité évasive.

En effet, elles ont peur d’affronter la réalité et la fuient sans relâche. Pour cela, elles se créent un monde imaginaire, ce qui est loin d’être une solution.

Pour mieux comprendre cette blessure émotionnelle, il est plus qu’important de remonter à son origine.

Origines de la blessure de rejet

origines de la blessure de rejet

Origines de la blessure de rejet

L’origine de cette blessure remonte le plus souvent jusqu’à la plus tendre enfance. À cet âge, toute expérience traumatisante peut s’avérer très marquante. C’est justement la raison pour laquelle elle est considérée comme une blessure profonde.

Ainsi, elle est souvent causée par un sentiment de rejet dû :

  • à un manque d’amour de la part d’un ou des deux parents ;
  • à l’arrivée d’un petit frère ou d’une petite sœur qui accapare toute l’attention des parents ;
  • au divorce compliqué des parents ;
  • aux moqueries des camarades à l’école, de même que les brimades en milieu scolaire ;
  • à la révélation que l’enfant est le fruit d’une grossesse indésirée.

Sachez toutefois qu’elle peut également survenir à l’âge adulte, entraînant une blessure émotionnelle. La cause est généralement :

  • un manque de respect ou d’estime en milieu professionnel ;
  • une succession d’échecs dans la vie amoureuse.

Vous pouvez voir notre article “Se sentir rejeté par son conjoint” qui développe ces échecs au niveau sentimental.

En gros, son origine varie en fonction du vécu des personnes qui en souffrent. Elle peut donc être récente ou remonter à l’enfance. Toutefois, une telle blessure leur cause divers types de dommages psychologiques.

Les symptômes d’une blessure de rejet

symptômes du rejet

Toute blessure a tendance à faire mal, qu’elle soit physique ou émotionnelle. Dans le cas du rejet, elle affecte le bien-être psychologique. Ses dommages vont donc bien au-delà de simples douleurs émotionnelles.

Voici quelques traits de caractère propres à quelqu’un qui en souffre.

Une mauvaise estime de soi

Une personne avec une blessure de rejet :

  • a généralement une mauvaise estime de soi ;
  • se remet sans cesse en question ;
  • cherche à devenir parfaite aux yeux de tout le monde afin d’être acceptée.

Avec le temps, elle peut même finir par développer une mauvaise personnalité.

Une sensation de manque à combler

Manque a combler

Manque à combler

La victime de cette blessure ressent un manque qu’elle cherche à combler à tout prix. Elle devient ainsi dépendante de ses proches. Pour elle, le seul moyen d’exister est d’être acceptée et reconnue par les autres. La moindre critique la touchera profondément.

Un masque pour fuir la réalité

Une personne souffrant d’une telle blessure a le plus souvent tendance à :

  • se créer un masque pour fuir la réalité ;
  • se réfugier dans un monde imaginaire.

Elle a du mal à se lier aux autres par peur de souffrir ou d’être encore rejetée.

Des avis toujours neutres

Un individu victime de rejet :

  • a de la difficulté à prendre partie en donnant son point de vue ;
  • culpabilise très vite et manque de confiance en elle.

La peur de déranger

La peur de déranger

La peur de déranger

La personne concernée est réticente à exprimer ses besoins dans la crainte de déranger ou d’être rejetée. Elle préfère s’épuiser à tout faire seule plutôt que de demander de l’aide et d’être redevable.

Une tendance à se rejeter

Une victime de blessure de rejet :

  • a tendance à se rejeter et à rejeter son entourage ;
  • aime donner mais a peur de recevoir ;
  • confond généralement le fait d’être écoutée et comprise à de l’amour.

En résumé, tout individu souffrant de cette blessure a une peur constante d’être rejeté par les autres. Elle le suit dans presque toutes les situations de sa vie : relations amoureuses, amicales, familiales, professionnelles et autres.

Cette peur permanente l’empêche de s’épanouir convenablement et d’établir des relations durables et solides.

Les conséquences d’une blessure de rejet

Suite à un rejet, une personne peut se sentir triste, seule, humiliée, énervée ou trahie. Il s’agit là de simples réponses à des blessures psychologiques. Toutefois, la gravité de ces dernières dépendent de plusieurs facteurs comme :

  • la santé psychologique de l’individu rejeté ;
  • sa résistance mentale ou son habileté à se remettre sur pied ;
  • et le type de rejet.

Ainsi, un rejet laisse une blessure émotionnelle qui a des conséquences sur le comportement.

Nous traitons un autre aspect de cette blessure dans notre guide sur la crise de la quarantaine provoquant le rejet du conjoint. Consultez-le pour trouver des solutions si vous vous trouvez dans une telle situation.

Les conséquences d'une blessure de rejet

  • Une douleur émotionnelle

  • Des accès de colère avec beaucoup d’agressivité

  • Un dommage de l’estime de soi

  • Un manque du désir d’appartenir à un groupe

La douleur émotionnelle

Douleur émotionnelle

Douleur émotionnelle

Même le plus petit rejet peut faire mal. La douleur est cependant émotionnelle. Il s’agit d’une réponse incontrôlable du cerveau qui nous la fait ressentir. Dans certains cas, vous aurez même l’impression qu’elle est plus physique que émotionnelle.

Le dommage de l’estime de soi

L’autre blessure psychologique du rejet est son effet sur sa propre estime. Ce dommage affecte grandement le comportement et vous pousse à avoir des pensées négatives. Plus vous les écoutez et les croyez, plus vous perdez en estime de soi.

Ces pensées sont généralement les suivantes : “cela m’arrive toujours”, “je ne serai jamais heureux”, “pourquoi cela n’arrive qu’à moi ?”. Elles vous rappellent vos échecs, alors qu’elles devraient vous permettre de vous améliorer et non vous meurtrir.

Des accès de colère ou d’agressivité

La manière dont sont gérées les blessures de rejet diffère selon la victime. Ainsi, certains ont tendance à avoir des accès de colère ou être agressifs lorsqu’ils sont rejetés. Il s’agit d’une sorte de réponse émotionnelle souvent difficile à contrôler.

Le besoin d’appartenir à un groupe peut disparaître

Vivant en société, il est dans notre nature de vouloir appartenir à un groupe social. Ce besoin nous pousse à vouloir être accepté par les autres. Il contribue ainsi à notre bien-être physique et psychologique.

Toutefois, la personne rejetée a du mal à externaliser ce besoin. Il développe une timidité à s’exposer aux autres. En effet, sa peur de se voir encore rejetée l’empêche de prendre l’initiative de s’y lancer.

Bref, les conséquences du rejet sur une personne peuvent être dévastatrices. Il laisse des blessures émotionnelles qui affectent le comportement. La personne rejetée souffre d’un sérieux manque d’estime de soi.

Comment guérir la blessure de rejet ?

Guérir de la blessure de rejet

Guérir de la blessure de rejet

Plus la blessure de rejet d’un individu est profonde, plus grande sera sa mauvaise estime de soi. Cela affecte négativement son comportement, le poussant à créer un masque pour éviter de souffrir.

Ainsi, la meilleure manière de guérir cette variété de blessures, c’est de cultiver son estime de soi. Il faudra alors renouer avec vos propres valeurs et augmenter votre confiance en vous-même. Lorsque quelque chose ne vous plaît pas, dites-le. Pour y arriver, vous devez :

  • tout d’abord accepter votre condition et assumer que vous souffrez d’une telle blessure ;
  • ensuite vous libérer du passé en vous pardonnant et en donnant moins d’importance à ce que pensent les autres ;
  • enfin apprendre à vous aimer en vous plaçant toujours avant votre entourage. Vous pourriez passer pour un égoïste mais cela vous aidera grandement à développer votre estime de soi.

Il est impossible de supprimer les souffrances du passé mais les alléger est tout à fait faisable. Ainsi, les blessures psychologiques causées par le rejet pourront guérir progressivement jusqu’à cicatriser complètement.

C’est seulement là que vous pourrez dire que vous êtes libéré. Toutefois, comme toute blessure profonde, vous devrez vivre avec ces cicatrices.

La blessure de rejet : 7 méthodes pour qu’elle cicatrise

Comment cicatriser une blessure de rejet ?

  • Laisser tomber le masque

  • Affirmer son estime de soi

  • Rester fidèle à soi-même

  • S’entourer de personnes de soutien

  • Arrêter de fuir la réalité

  • Développer sa confiance en soi

  • Consulter un professionnel

Elle affecte tant les enfants que les adultes et il est plus que difficile de vivre avec. Cette blessure survient à la suite d’un rejet qui vous a marqué. Elle peut donc :

  • dater de votre enfance ;
  • ou être récente (votre vie professionnelle ou amoureuse).

Elle fait partie intégrante de notre réalité, car la société nous pousse à vivre en communauté. Il est donc possible de trouver au moins 4 personnes sur 10 qui en souffrent. Heureusement, il est tout à fait possible d’en guérir. Voici 7 moyens pour y arriver.

Laisser tomber le masque

Le premier moyen de cicatriser de cette blessure est de tout faire pour se débarrasser de son masque. Ce dernier vous donne un semblant de sécurité qui n’arrange en rien votre situation.

La seule façon efficace de se libérer d’une blessure émotionnelle est de l’affronter de face. En effet, laisser tomber le masque vous permet de vous reconnecter avec la réalité et de l’affronter.

Ainsi, vous renouez avec vos valeurs et mènerez une vie plus authentique, plus réelle. Vous pourrez alors aller de l’avant et vous épanouir plus sereinement.

Affirmer son estime de soi

Affrimer son estime de soi

Estime de soi

Quelqu’un qui souffre de cette blessure :

  • a souvent une mauvaise estime de lui-même ;
  • a tendance à penser que c’est de sa faute s’il a été rejeté ;
  • omet totalement la probabilité que la cause du rejet peut être l’autre et non lui-même.

Face à cela, restez toujours fidèle à vos valeurs. Votre estime de soi se portera alors mieux. Il est toutefois possible que vous sombrez dans la dépression. Gardez cependant à l’esprit que c’est tout à fait naturel.

Le rejet est tout ce qu’il y a de plus blessant dans la vie. Cependant, il constitue également un moyen de connaître ses défauts. C’est aussi l’occasion de savoir ce que les autres détestent chez vous.

Profitez en pour vous améliorer et non vous morfondre sur votre personne.

Si vous êtes cependant la cause du rejet, pensez à vous pardonner car l’erreur est humaine. Veillez également à vous faire pardonner sans trop forcer. C’est un bon moyen d’aller de l’avant et de revoir ses valeurs.

Rester fidèle à vous-même

Pour développer votre estime de soi, il est important de vous apprécier comme vous êtes. L’un des moyens pour y arriver est de toujours choisir tout ce qui vous plaît. Ainsi, prenez le menu qui vous intéresse lorsque vous êtes au restaurant.

Côté habillement, portez vos vêtements préférés. Faites-vous plaisir du mieux que vous pouvez, sans vous préoccuper de l’opinion des autres. Votre corps vous appartient et vous pouvez en faire ce qui vous plait.

Plus important encore, restez toujours fidèle à vous-même.

Passer du temps avec des personnes qui vous aiment

Passer du temps avec des personnes qui vous aiment

Passer du temps avec des personnes qui vous aiment

Dans votre vie, entourez-vous de personnes qui vous aiment. Elles pourront ainsi vous influencer sans vous rabaisser. Votre estime de soi ne s’en trouvera que stimulée, vous permettant ainsi d’offrir le meilleur de vous.

En fin de compte, cela contribue à votre guérison et vous rappelle que vous êtes aimé et apprécié.

Arrêter de fuir la réalité

Pour Lise Bourbeau, la première réaction face au rejet, c’est la fuite. Le sentiment de rejet fait que la personne rejetée se réfugie dans un monde imaginaire pour atténuer sa souffrance.

Cependant, cet isolement ne fait que nourrir le stress et la dépression dans sa vie. Finalement, son problème demeure et s’aggrave avec le temps.

Dans certains cas, partir, couper les ponts peut vous aider à guérir. Notre article “s’éloigner pour ne pas souffrir” vous donne les clés pour vous en sortir de telles situations.

Il est préférable de faire face à la réalité en affrontant la situation. C’est difficile, mais c’est la meilleure option pour aller de l’avant. Pour mieux le supporter, pensez à vous distraire ou à pratiquer toute activité contribuant à votre bien-être.

Développer votre confiance en vous-même

Suite à un rejet, il est très possible de perdre confiance en vous-même. Quelqu’un qui est victime de cette blessure donne une importance particulière à l’approbation des autres. De ce fait, il éprouve des difficultés à prendre ses propres décisions.

Il doit donc faire en sorte de changer sa façon de penser et devenir plus réactive.

  • Ayez le courage de dire “Non” ou “Stop” quand vous n’êtes pas du même avis que les autres.
  • Évitez les relations toxiques qui peuvent porter atteinte à votre bien-être.

Prenez aussi l’habitude de vous complimenter le plus possible quotidiennement. Il ne s’agit pas seulement de votre corps, mais également vos prises de décision. C’est un moyen plus qu’efficace :

  • de vous mettre en valeur ;
  • de récupérer votre confiance en vous-même.

Penser à consulter un professionnel

Consulter un professionnel pour cicatriser la blessure de rejet

Consulter un professionnel

Vous pouvez au besoin consulter un professionnel afin de recevoir les soins les plus appropriés. Il est disponible pour vous écouter dire ce que vous avez sur le cœur.

Vous avez le choix entre un psychologue, un psychothérapeute ou un psychiatre. C’est une bonne solution, car elle vous permettra de vous découvrir.

Elle met à votre disposition un interlocuteur qui vous écoute sans vous juger. Il vous donne plutôt des conseils pratiques pour améliorer votre condition psychologique actuelle.

Pour conclure, se libérer de cette blessure prend du temps surtout quand son origine remonte à l’enfance. En effet, ses racines sont bien plus profondes dans ce cas. Il vous faudra donc beaucoup de patience pour vous redécouvrir et aller de l’avant.

Afin d’augmenter vos chances de guérison, n’hésitez pas à consulter et à suivre nos formations en développement personnel.

Foire aux questions

Comment reconnaître la blessure de rejet ?

Reconnaître la blessure de rejet est plutôt simple. L’enfant qui en souffre grandit avec le sentiment de ne pas avoir le droit d’exister. Il a tendance à rejeter les autres et a une mauvaise estime de soi. Il préfère s’isoler par peur d’être rejeté.

Pourquoi le rejet fait-il si mal ?

Le rejet fait mal

Le rejet fait mal

Le rejet fait si mal, car il inflige l’une des pires blessures émotionnelles. De plus, la personne rejetée souffre d’une baisse de l’estime de soi.

Il en résulte une chute de la confiance en sa capacité et une tendance à la dépression. La personne touchée a souvent du mal à s’en remettre.

Comment bien réagir face à une personne souffrant de blessure de rejet ?

Bien réagir face à une personne souffrant d’une blessure un rejet est plutôt difficile. En effet, la victime est le plus souvent sensible au jugement. Il faut donc éviter de la juger pour ne pas la brusquer. Il est important de faire en sorte qu’elle se sente aimée et acceptée.

Aidez-la à réaffirmer son estime de soi en l’encourageant dans ce qu’elle entreprend. Amenez-la également à exprimer son point de vue afin d’augmenter sa confiance. Pensez aussi à passer beaucoup de temps avec elle pour qu’elle se sente moins seule.

Comment vivre avec une personne souffrant d’une telle blessure ?

Vivre avec une telle personne peut être fastidieux, surtout si sa blessure est très profonde. En effet, elle a tendance à s’isoler et pense qu’elle n’a pas le droit d’exister. Elle rejette son entourage par peur d’être blessée une nouvelle fois.

Ainsi, pensez à montrer quotidiennement votre affection ou amour pour elle. Montrez-lui qu’elle a sa place parmi vous et acceptez-la avec ses défauts.

Peut-on guérir la blessure de rejet ?

Oui, il est en effet possible de guérir la blessure de rejet. L’important pour y arriver est de veiller à se faire aimer et reconnaître par les autres en restant vous-même. Plus important encore, il faut savoir distinguer l’isolement social de la solitude.

Références

exploringyourmind.com/heal-wound-rejection/

exploringyourmind.com/rejection-is-the-deepest-emotional-wound/

hantiloneliness.com/relationships/its-not-you-its-me-the-pain-of-rejection#

selftherapyjourney.com/Pattern/Description/Rejection_Wound_Description_New.aspx