Aspirez-vous à une existence connectée à votre nature profonde, à vos talents ? Aimeriez-vous ré-habiter la maison de votre conscience, votre guide suprême  ? Le chamanisme est une voie royale pour révéler vos dons naturels avec les sagesses anciennes, invitez la magie dans votre quotidien. 

Dans notre société ultra connectée, happés par un quotidien dense, nous perdons notre reliance à notre essentiel. 

La tradition ancestrale chamanique nous invite à un voyage pour poser un nouveau regard sur le monde et sur soi-même.

Dans cet article nous vous proposons un tour d’horizon du chamanisme depuis son origine à son essor dans le monde et en Europe de nos jours. Vous allez appréhender les pratiques, les outils, les soins et les bénéfices de cette discipline accessible à tous.

Chamanisme une voie royale pour révéler vos dons naturels

Le chamanisme une voie royale pour révéler vos dons naturels

Qu’est ce que le chamanisme, comment cette culture ancestrale perdure de nos jours ? 

Le chamanisme est une pratique spirituelle ancestrale présente dans toutes les cultures du monde entier. Le terme chamanisme, inventé par les anthropologues, vient du mot Manchu-Tungus, formé à partir du verbe ša- « savoir ».

Profondément relié à la nature, en communion avec les plantes, les animaux, les minéraux,  les éléments, le chamanisme est un mode de vie. 

Une expérience d’unité, l’homme et les éléments ne font qu’un, tout est interconnecté, et doté d’une âme, ou d’un esprit.

Cette sensibilité au monde, ouvre à des aptitudes extra sensorielles, de communication avec tout le vivant, le visible et l’invisible, le monde des esprits et soi-même.

Les pratiques chamaniques, visent la guérison du corps et de l’esprit à travers des rituels et cérémonies, pour le bien être de tout l’environnement.  

Le chamanisme à persisté dans le monde depuis son origine jusqu’à aujourd’hui, notamment à travers l’attrait du développement personnel et le besoin intrinsèque humain de reconnexion à son essence, en quête de sens et de liberté.

Le chamanisme est une voie royale pour libérer vos dons en puisant dans ces sagesses anciennes.

L’origine du chamanisme

Historiquement la Sibérie est considérée comme le berceau de la pratique chamanique. Quant à l’origine du chamanisme, elle est encore difficile à déterminer, des débats ont toujours cours. 

Néanmoins, d’après les recherches controversées (période paléolithique ) le chamanisme daterait de l’ère paléolithique, des gravures et peintures d’art rupestres retrouvées dans des grottes attestent de cette période. 

C’est la plus ancienne des pratiques spirituelles, cette sagesse primitive serait la source originelle des grandes voies d’éveil,  chamanisme, hindouisme, bouddhisme, christianisme et taoïsme.

Le chamanisme dans le monde

  • Aborigènes d’Australie

  • Nord Américains - Amérindiens

  • Sud Américains - principalement en Amazonie

  • Certaines tribu d'Afrique

  • Chinois

  • Coréen

  • Celte

  • Grêce Antique

  • Humong-Miao - Laos

  • Mongol

  • Tibetain

  • Turc

  • Sibérien

  • Scandinave

Qu’est-ce qu’un chamane

Le chamane peut être une femme ou un homme, il est le médiateur entre les différents mondes, les esprits et les humains.

Rappelons que le chamane est “celui qui sait” (šamán – sa – savoir).

Ainsi ses compétences sont multiples, sage, guérisseur, conseil, devin ou encore thérapeute, il prodigue et garantit l’équilibre au sein de la communauté :

  • Guérisseur holistique, il se préoccupe du bien-être de tout le vivant ;
  • Le chamane puise ses connaissances et remèdes dans sa communion avec le règne animal, végétal, minéral et les dimensions invisibles ;

Les chamanes du monde entier entrent dans des états modifiés de conscience, le plus souvent au rythme hypnotique du tambour.

chamanisme le chamane vêtu de son costume

Le chamane vêtu de son costume, en communion avec la nature, image Andrew James

Dans cet état, à travers leurs perceptions aiguisées, ils reçoivent des messages sous diverses formes qu’ils transmettent aux consultants, ou à la communauté, afin que ceux-ci se libèrent des maux pour lesquels ils sont venu lui demander conseil.

Pour le chamane, le monde naturel a deux aspects :

  • La conscience ordinaire, celle de la vie quotidienne ;
  • et la conscience non ordinaire, atteignable dans des états seconds (transe).

Ses performantes perceptions tiennent compte de la double dimension spirituelle.

Etat Modifié de conscience 

La double dimension spirituelle  

Verticale : Corps – mental – esprit ;

Horizontale : Animal – végétal – minéral.

Les états modifiés de conscience chamaniques sont étudiés, notamment par la collaboration de Corinne Sombrun (auteure et chamane), Pierre Etevenon (scientifique français) et Pierre-Flor-Henry (psychiatre au Canada).

Le film qui relate son histoire vous parle peut-être ? Un monde plus grand. 

L’état de conscience modifié diffère de l’état de conscience ordinaire ; les ondes crébrales ralentissent, les perceptions varient en intensité, la façon de ressentir le monde est donc soit  accélérée, ralentie, intense, et la concentration est aiguisée.

Le chamanisme serait un moyen pour accéder au plein potentiel de votre cerveau, à une méta intuition et une méta compréhension !

Une voie extraordinaire pour entrer en connexion avec votre nature profonde, et les messages du monde subtil, afin de vous épanouir pleinement dans ce monde.

Ainsi, voyons maintenant comment le chamanisme moderne peut nous éclairer dans ce parcours d’éveil de soi.

Le chamanisme de nos jours : l’école de la reconnexion à ses sens

Les traditions chamaniques continuent de perpétuer leurs pratiques à travers le monde depuis son origine. 

De nombreuses études ont évoluées au sujet de cette discipline, depuis Mircea Eliade (1907-1986) considéré comme le précurseur des études sur le chamanisme ; plus tard cette discipline devient tendance en 1970. En Californie, Michael Harner crée la Foundation for Shamanic Studies (début 1980) pour répandre le chamanisme dans le monde entier, y compris en Occident. 

L’engouement perdure, car toutes les caractéristiques du chamanisme contribuent à répondre à ces besoins intrinsèques : 

  • La quête de sens ; 
  • la nécessité de trouver sa voie ;
  • un besoin de retour à la source ;
  • le désir d’une connexion avec la nature et sa nature profonde ; 
  • l’envie de respecter certaines valeurs d’écologie profonde
  • le choix de soins plus naturels et holistiques. 

De nos jours, tous ces aspects empruntés aux sagesses anciennes font du chamanisme une voie de prédilection pour exprimer nos qualités originelles.

Le chamanisme en Europe et en France

Le chamanisme en Europe a subi une forme d’extinction à la fin du moyen âge jusqu’au XVIIIème siècle  en Europe, l’Eglise pour imposer son pouvoir persécute et organise la mise à mort de millions de femmes et d’hommes, (voir la liste non exhaustive ici) “ la chasse aux sorcières” ; emportant avec eux la sagesse de la médecine ancestrale, des chamanes européens. 

Dans le même temps, ce massacre se propage à la découverte de l’Amérique, chez les chamanes Amérindiens, qui subissent le même sort. 

Par chance, ils trouvent refuge dans la forêt et montagne amazonienne, ainsi les connaissances perdurent. 

Lors de la transition au XXème siècle, à la renaissance évoquée plus haut dans les années 70,

s’intègre aux techniques ancestrales, certains procédés psychothérapeutiques du monde occidental. 

Une différence majeure cependant est à noter entre le chamanisme traditionnel et le chamanisme occidental 

  • Traditionnel : seul le chamane accède à la transe et voyage entre les mondes ;
  • Occidental : tout le monde peut faire ce voyage délibérément. Grâce à des techniques partagées par des initiés, vous accédez au monde intangible, à une conscience accrue au-delà des définitions culturelles acquises.

 Les outils et méthodes du chamane 

Bien que le chamane adapte ses pratiques et outils personnellement, les ressources dont il fait usage sont similaires à travers le monde. 

le voyage avec le tambour, l'animal totem, la roue médecine, pratiques pour le chamanisme

Les outils des pratiques chamaniques, l’animal totem, le tambour l

Le tambour, pour le voyage chamanique

Le tambour est central pour le chamane, il l’utilise pour l’appel de la protection des esprits et pour développer ses perceptions. En effet, le son du tambour aide à la détente, au lâcher prise, il ouvre la porte des mondes invisibles

Son rythme a une influence considérable pour l’accès à la transe. Les battements réguliers agissent au niveau du cerveau, ils favorisent la production d’ondes cérébrales thêta qui conduisent à des modifications d’état de conscience

La vibration sonore du tambour utilisée pour induire l’état d’élargissement de conscience, synchronise les deux hémisphères ; créant ainsi un éveil cérébral en phase avec le subconscient.

Ce voyage intérieur hors du monde de la matière, permet une rencontre des mondes inexplorés pour y recueillir des informations différentes de celles de notre réalité consciente.  

L’animal totem

Dans la tradition chamanique, principalement pour les amérindiens, les animaux sont l’emblème de la sagesse, ils protègent et guident les humains. 

Le chamane lors d’une transe, vit la métamorphose physique avec l’animal, l’esprit a pris la forme de la bête, pour exprimer la symbolique qu’il incarne. 

Pour la médecine amérindienne, l’animal est porteur de pouvoir de guérison qu’il nous transmet.  

Chacun d’entre nous est relié à un animal totem. Aller à sa rencontre c’est plonger dans la profondeur de notre cœur !

L’animal de pouvoir est l’allié :

  • Des transmutations inconscientes en conscience ;
  • de la compréhension des états négatifs à changer ;
  • un guide pour élaborer la transformation en états positifs ;
  • un éducateur sur le cheminement spirituel ;
  • enfin, un enseignant de guérison, dont il nous fait don d’acquisition ; notre médecine personnelle.

 

Plusieurs méthodes permettent l’accès à son animal totem, mais l’étape ultime est de rencontrer son propre cœur.

Pour cela, savoir lâcher le mental et les résistances conscientes et inconscientes est nécessaire et peut s’avérer fastidieux. 

Néanmoins, tout au long de ce chemin, chaque animal rencontré est un allié, une étape de progression vers son animal totem. 

L’animal Totem, un guide pour dévoiler vos prédispositions personnelles, de véritables ressources de transformation et d’évolution de soi.

 

La roue médecine

La roue médecine, allégorie sacrée et “outil” de guérison, pour les amérindiens elle est la manifestation physique de l’énergie spirituelle. 

En forme de cercle, symbole archétypal de l’univers, la roue médecine représente le rythme, la nature cyclique de la terre ; cercle de vie, elle est le processus vital de transformation.

Réalisée avec des pierres, des fleurs, des plumes, des éléments de la nature que l’on dispose à même le sol, la roue se découpe en 4 cadrans représentant les 4 points cardinaux, l’est, l’ouest, le sud et le nord. 

roue médecine chamanisme

Roue médecine chamanique

Chacun de ces cadrans correspond aux attributs d’un messager, une énergie, un tempérament spécifique associé à une saison, un animal, une couleur, un élément. 

 Le principe est de parcourir physiquement chaque cadran de l’est au nord, ou de ressentir celui qui nous attire, pour se relier à l’énergie du messager, des saisons et de s’imprégner de leurs principes actifs.  

Modélisée à l’infini, la roue médecine est une boussole pour rétablir l’harmonie dans nos vies : 

  • Une clé de compréhension de l’univers ;
  • Un “outil” de connaissance de soi ;
  • Une voie de santé holistique. 

Totalement en symbiose avec la nature et les éléments, la roue médecine implique le pratiquant dans l’observation des cycles naturels de sa propre nature et potentialise les 4 plans de soi, mental, physique, émotionnel et spirituel. 

Les plantes

La médecine botanique est une voie sacrée pour le chamanisme. En conséquence les plantes ont chacune un esprit et une fréquence énergétique propres à elles. Elles sont utilisées dans l’alimentation, mais également à des fins thérapeutiques pour leurs vertus sur le plan physique et psychique. Elles soignent tantôt l’âme, tantôt le cœur, les systèmes biologiques, à chaque mal sa plante, à chaque poison son antidote.

Ces savoirs ancestraux seraient la source de notre pharmacie contemporaine. 

Le règne végétal fait partie intégrante du cycle du maintien de la vie sur terre, sans leurs ressources, pas d’oxygène pur à respirer.

Dans la conception chamanique la plante contient une information vibratoire, elle partage son essence spirituelle à qui veut bien la recevoir. 

L’esprit de chaque plante a des attributs, des “traits de caractères” qu’elle nous enseigne, l’initier entre en relation avec l’esprit de la plante, par exemple le cassis nous aide à voir la lumière dans l’ombre. 

Les raisons de pratiquer le chamanisme

Selon la vision chamanique tout est interconnecté et contient une puissance spirituelle.

Dans nos sociétés contemporaines, nous avons beaucoup à apprendre des pratiques ancestrales chamaniques pour rétablir l’équilibre individuel, communautaire et relever les défis environnementaux. 

Le chamanisme moderne peut nous éclairer dans le parcours d’éveil de soi

Le chamanisme moderne peut nous éclairer dans le parcours d’éveil de soi(image unsplash)Ashley Batz

Les pratiques chamaniques sont de magnifiques et puissants supports pour une vie en harmonie totale. 

Approfondir la connaissance de soi

Les voyages, l’introspection, la communication avec ses alliés, ouvrent à un vaste champ de connaissances, aux profondeurs de notre inconscient.

Autant de ressources pour se guider sur le chemin de l’existence.

Renouer et se relier aux forces de la nature

Etre à l’écoute de la nature, des sons, des végétaux, de la beauté fascinante dont elle nous entoure, remplie d’émerveillement.

Cette puissance nous reconnecte au sacré. C’est en elle que l’on puise nos ressources, notre ancrage, notre enracinement, ces forces se redistribuent dans tout notre être. 

Aiguiser ses perceptions sensorielles et extra-sensorielles

Au-delà des filtres de la personnalité, de l’égo, du conditionnement. Grâce à une conscience élargie de soi et de son environnement, nous transformons notre rapport au monde.

Les illusions se défont laissant place à une conscience plus éveillée co-créative du monde manifesté.

Développer sa spiritualité 

Le chamanisme est considéré comme étant “la spiritualité originelle”. Dénué de dogmes et de religions, le chamanisme n’est pas formalisé par un système. Il a son propre symbolisme et cosmologie.

Cette liberté lui confère une place appréciable dans nos sociétés “modernes”. 

Le chamanisme est une pratique spirituelle, une expérience universelle et personnelle en lien avec quelque chose de plus grand que soi, qui incarne la reliance et la communion avec l’univers et les éléments,  l’énergie de toute vie. A propos de la spiritualité, découvrez ici la différence entre spiritualité et développement personnel

La guérison holistique 

Le rapport à la santé des peuples premiers est relatif à la vision que tout est interrelié.

Ainsi, La maladie ou la dysharmonie, d’un individu ou de la communauté, est la conséquence de la coupure, de la séparation avec son environnement, avec soi, ou encore l’univers. 

Le symptôme est perçu comme un signe d’évolution, une possibilité de transformation pour rétablir l’équilibre.

L’approche thérapeutique chamanique puise les solutions dans l’intelligence qui est présente dans la vie, dans l’univers ; et tient compte de tous les plans de l’être, physique, mental, émotionnel et spirituel.  

Les Soins Chamaniques

La guérison par les pratiques chamaniques est une approche pluridisciplinaire et holistique ; toutes les couches de l’être sont prises en considération, pour aider le pratiquant à recouvrer la santé. 

La guérison par les pratiques chamaniques, une approche pluridisciplinaire et holistique, image unsplash Ashley Batz

 

La voie thérapeutique chamanique nous invite à renouer avec une forme d’intelligence oubliée. 

Le principe  

  1. Retrouver nos sens perdus avec la nature et l’invisible ; 
  2. Faire appel à ces champs existant dans l’univers,dans la matrice de la vie ; 
  3. Qui prennent forme sous différents esprits, à travers le règne animal, végétal, minéral ; 
  4. La perception à ces plans subtiles permet de recevoir les enseignements et ressources émanant de la matrice originelle. 

Les pratiques

Je m’en faisais l’écho en préambule, le voyage au tambour, la roue médecine, l’animal totem, les plantes, se complètent par : 

Le recouvrement d’âme

Certaines parties de soi peuvent être “isolées” ou “emprisonnées” suite à des chocs ou traumatismes ; ou bien enfermées dans des rôles, reléguées à des identités conditionnées par l’éducation. 

Ces pertes empêchent l’essence profonde, qualités et potentiels de se révéler. 

De ce fait, le recouvrement d’âme vise à réunifier, à redistribuer les ressources manquantes, et ainsi retrouver les talents oubliés.

Les méthodes de soins chamaniques utilisent les ressources de l’intelligence de l’univers, pour infuser dans le symptôme, la solution, dans les différentes couches de la conscience de la personne. 

Et oui vous n’êtes pas tout seul, que dites-vous de ce petit clin d’œil à une expression populaire “Retrouver ses Esprits” !

L’usage des techniques appropriées permet de :

Une voie de santé holistique

  • Restaurer les dissonances de votre être

  • Transmuter les émotions

  • Extraire les énergies nuisibles et les purifier

  • Libérer des empreintes toxiques, des blessures

  • Récupérer son pouvoir et ses forces créatrices

  • Exprimer l'unité universelle de chaque être

  • Retrouver sa Place

  • Se reconnecter avec la nature et sa nature profonde

  • Réhabiter la maison de sa conscience

  • Nager dans le sens du courant

  • Avoir une vision claire de qui vous êtes

S’initier aux méthodes issues du chamanisme, offre un panel de ressources extraordinaires pour réaliser le SOI, se relier à la force de vie, guérir de vos blessures et libérer vos potentiels.

 

Foire aux questions

Qu’est ce que ça veut dire chaman ?

L’étymologie du mot chamane vient du verbe savoir, šamán – sa – savoir, “celui qui sait”. Le chaman reçoit ses connaissances par l’intermédiaire de ses communications avec le monde des esprits visibles et invisibles. 

Pourquoi le voyage chamanique ? 

Lors du voyage chamanique le chaman va à la rencontre des esprits qui lui enseignent les solutions pour les transmettre au consultant, ou à la communauté. Le voyage se fait dans un état de conscience modifié, d’où le terme “voyage”,  le plus souvent induit par le rythme hypnotique du tambour.

Pourquoi je ne vois pas mon animal totem ? 

Les causes de difficultés à rencontrer son animal totem sont dûes à des pressions trop fortes “forcer la volonté” ou à d’autres résistances. Il convient d’aller à la rencontre de son coeur, de lâcher prise, par la méditation ou une balade en forêt par exemple, d’être attentif -ve aux messages du quotidien. 

Références

https://www.evaneos.fr/mongolie/voyage/explorer/11604-1-chamanisme/

https://www.unitheque.com/la-boite-chaman/vega/Livre/519887

https://www.shamanism.org/fssinfo/harnerbio.html

https://www.takingcharge.csh.umn.edu/shamanism

https://www.shamanism.org/