Avoir confiance en soi

Pour être épanoui et réussir ses projets, il est préférable de ne pas douter de ses propres capacités. Toutefois, cet état d’esprit ne va pas de soi pour tout le monde. Certaines personnes manquent d’assurance et peinent à se mettre en valeur. Heureusement, il est possible d’acquérir de la confiance en soi pour s’épanouir, quels que soient les défis à affronter !

vaincre manque confiance en soiComment définir la confiance en soi ?

Beaucoup d’ouvrages ont été consacrés à cette question. Avoir confiance en soi, c’est se sentir capable d’accomplir des choses importantes. En outre, cela consiste à réfléchir, écouter et prendre la bonne décision pour parvenir à ses fins. Il faut donc être persuadé que l’on peut s’adapter aux circonstances par des actes et des réactions avisés. Il est important de surmonter ses hésitations pour se lancer dans l’action. “La chance sourit aux audacieux” dit le proverbe. Sans impulsion personnelle, il semble difficile d’obtenir ce dont on rêve ! Pour déclencher ce processus, mieux vaut savoir ce qui explique le manque de confiance en soi.

Participez à notre défi 18 jours pour cultiver sa confiance en soi

Pourquoi est-on peu sûr de soi ?

Les causes d’un tel état d’esprit sont multiples. On peut douter de soi suite à une simple remarque vexante, une observation malveillante ou une plaisanterie prise au premier degré. La personne qui se sent humiliée peut alors entrer dans le cercle vicieux du manque de confiance en soi. Ce complexe d’infériorité trouve aussi son origine dans des situations variées. Des parents trop laxistes ou au contraire trop stricts favorisent parfois une perte de confiance en soi durable chez leurs enfants. Se sentir protégé ou avoir peur de “mal faire” ne contribue pas non plus à se sentir confiant. C’est également la cas quand on souffre d’un sentiment d’incompréhension ou d’un égo blessé.

Les signes de ce manque de confiance en soi

On reconnaît cette mentalité à plusieurs “indices”. La personne qui doute de ses propres capacités manque visiblement d’assurance et sa timidité est souvent excessive. Parfois, ce doute est camouflé volontairement. Il prend la forme d’une vanité ou d’un orgueil affiché. Il arrive même que des sujets peu sûrs d’eux deviennent des manipulateurs ou des personnes violentes. Plus généralement, les signes révélateurs se limitent à une inaptitude à se valoriser. Cela entraîne une gêne dès qu’il est question de prendre des initiatives personnelles. Même quand elle réussit quelque chose, une personne qui doute d’elle-même peine à se sentir fière.

Des solutions pour aller mieux

À un certain degré, ce complexe d’infériorité devient très difficile à supporter au quotidien. La peur est au centre des émotions ressenties et de manière constante. Il s’avère difficile de surmonter ses angoisses pour accomplir quelque chose de satisfaisant. Heureusement, cet état d’esprit négatif n’a rien d’irréversible. On ne naît pas forcément confiant en ses capacités mais on peut le devenir et cultiver sa confiance en soi ! Pour y arriver, on peut s’appuyer sur ses propres qualités et sur des personnes bienveillantes. Celles-ci doivent adopter une attitude encourageante afin que celui ou celle qui doute de ses capacités se juge avec davantage d’objectivité.