La fameuse crise des 40 ans, 80 % de la population y passe. Arrivé à mi-chemin de la vie (dans les pays anglo-saxons, on appelle ce cap middle life crisis), on fait le bilan et on se remet en question pour aborder la deuxième moitié plus sereinement. Nombreux sont ceux qui songent à une reconversion professionnelle, beaucoup hésitent et rares sont ceux qui sautent le pas. Pourtant, il n’est jamais trop tard pour commencer à faire ce que l’on aime. Oui, une reconversion professionnelle à 40 ans est tout à fait possible.

Pourquoi faire une reconversion professionnelle à 40 ans ?

40 ans est l’âge idéal disent certaines personnes. Vous n’êtes plus la personne naïve d’autrefois, vos expériences de vie vous ont changé et vous ont fait grandir. Désormais, chaque décision que vous prenez est mûrement réfléchie. À commencer par une reconversion professionnelle. Cette décision est souvent le fruit d’un désir de changement de vie, mais parfois elle est subie. Une restructuration du service, des collègues de plus en plus jeunes, le sentiment de ne pas être à sa place… font que beaucoup songent à quitter leur travail pour essayer autre chose. Parfois, c’est un burn-out dû aux pressions et aux horaires stricts qui est le déclic.

reconversion professionnelle 40 ans

Quelle que soit la raison, changer de métier à 40 ans n’est pas un mythe, d’ailleurs beaucoup de personnes ont réussi à changer de vie. Pourquoi pas vous ? Sachez que près de trois quarts des recruteurs accueillent positivement une reconversion professionnelle à 40 ans. Pourquoi ? Vous avez une solide expérience professionnelle, vous êtes plus mâture et plus responsable… bref, on peut vous faire confiance. Pour preuve, plus de la moitié des employeurs ont déjà engagé une personne en reconversion professionnelle à cet âge. D’ailleurs, vous pouvez tout aussi bien quitter le salariat pour l’entrepreneuriat.

Pour tout dire, il n’y a pas de bonne raison de changer de vie. Vous le faites simplement parce que vous en ressentez le besoin ou alors afin de ne pas avoir l’impression d’avoir passé à côté de votre vie à la retraite. À 40 ans, c’est enfin le moment de faire les choses dont vous aviez toujours rêvé, mais que vous n’avez pas faites par peur de l’échec.

Reconversion, comment ne pas se rater ? 

Comment réussir sa reconversion professionnelle à 40 ans ?

Une reconversion professionnelle se prépare, quel que soit l’âge. À 40 ans, changer de vie doit être une décision mûrement réfléchie. Les coups de tête n’ont plus leur place. Pour réussir votre reconversion professionnelle, vous devez bien vous préparer. Alors que vous pourriez tout avoir, vous pourriez tout perdre si vous foncez tête baissée dans une nouvelle aventure professionnelle.

Partez pour une bonne raison

En changeant de carrière, vous recommencez tout depuis le début. Cela suppose un salaire plus bas que ce que vous gagnez actuellement, car vous serez considéré comme un débutant. De nouvelles habitudes de travail, un nouvel environnement… Pour aborder cette nouvelle expérience sereinement, trouvez la bonne raison.

Un patron exigeant ou grognon, des collègues invivables, une ambiance froide… où que vous alliez, vous ne pourrez pas éviter ces « problèmes de bureau ». puisque c’est le moment de se remettre en question demandez-vous si le problème ne vient pas de vous. Il se peut en effet que vous interprétiez tout de travers ou que vous soyez trop susceptible. Peut-être aussi que vous êtes complexé par rapport à votre âge et refusez de vous intégrer à l’équipe. Dans tous les cas, essayez d’abord de changer votre façon de voir les choses au lieu de tout quitter, surtout si votre travail vous épanouit et vous rend heureux. D’ailleurs, si vous envisagez de tout quitter à cause de votre chef, évitez au maximum les conflits, surtout si vous envisagez de rester dans le même domaine. Sa recommandation vous aidera lors de vos prochains entretiens.

Par contre, si vous n’êtes plus heureux dans votre travail, c’est le moment de changer de vie. De même, si vous avez un projet de vie qui attend depuis quelques années, foncez. C’est maintenant ou jamais. Là également, évitez les conflits. Votre ancien boss sera peut-être un concurrent, voire un futur partenaire ou client.

Préparez votre point de chute

Une reconversion professionnelle sans savoir ce que demain réserve revient à sauter dans le vide sans parachute. Pour éviter les mauvaises surprises, une bonne préparation est de mise. Pour ce faire, plusieurs questions se posent :

  • Qu’est-ce que vous attendez de cette nouvelle vie ? L’épanouissement personnel, plus d’argent ?
  • Pourquoi est-ce que quitter votre travail actuel est la meilleure chose pour vous en ce moment ?
  • Si vous quittez votre travail, vers quoi allez-vous vous tourner ?
  • Qu’est-ce qui garantit que vous trouverez un meilleur poste ailleurs ?

Si vous pensez rester dans le salariat, faites une étude du marché du travail pour connaître les domaines qui embauchent le plus. Demandez-vous si vous avez les compétences nécessaires. Si la réponse est non, êtes-vous prêt à suivre une formation ? Si vous envisagez de monter votre propre entreprise, est-ce que vous avez l’expérience nécessaire ? Là également, une étude de marché est essentielle. Cela vous permet de savoir qui seront vos concurrents et vos clients, quel est l’état du marché, quelles seront vos parts du marché, êtes-vous prêt à suivre des formations en management, car devenir patron ne s’improvise pas.

Considérez tous les paramètres

Vous avez une famille, cela veut dire que vos décisions auront un impact sur tout le monde. Comment votre conjoint ou conjointe accueille-t-il/elle votre décision ? Est-ce qu’il ou elle est prêt(e) à vous suivre dans cette voie, surtout si vous devez déménager ? Le fait que vous allez gagner moins, du moins les premiers mois ne sera-t-il pas un problème ? Sans le soutien de chaque membre de votre famille, vous ne serez pas épanoui et votre reconversion professionnelle à 40 ans sera un échec.

Cela dit, vous aussi devez évaluer à quel point cette reconversion professionnelle impactera votre vie, notamment au début. Les recherches d’emplois, les frais qu’engendreront une éventuelle formation professionnelle ou un probable déménagement… vous devez tout prendre en compte.

Lisez aussi notre article sur le coaching en développement personnel.

Pourquoi s’inscrire au prochain webinaire ?

Participez aux prochains Webinaires en live avec Peggy & Jeff
La participation est gratuite ! Vous serez informés par email de tous les futurs webinaires.